L’équipe Marathon des Graves s’est confrontée au semi Marseille-Cassis 2012: une course épique et terriblement ventée….Ils nous racontent leur périple

récit de Patrick Meunier


« Le week-end du 27/28 octobre a vu certains d'entre nous participer aux 20kms de Marseille-Cassis.

Le périple s'est déroulé ainsi:

Un départ prévu pour 8h30 en ce samedi matin pluvieux a vu 28 d'entre nous prendre la direction de Marseille.

Tout le trajet fut humide et venteux (surtout sur l'arrivée). Pendant que la plupart profitait du vieux port, trois autres sont allés au stade vélodrome chercher les Tee-shirts et les dossards. Ensuite, pour rejoindre en soirée notre lieu d'hébergement, une reconnaissance du parcours s'imposait. Inutile d'évoquer la pensée générale de ceux qui allaient courir sur ces pentes nouvelles pour nous. Le Col de la Gineste, cela se mérite. Après une nuit mouvementée (tempête nocturne dûe à un mistral des grands jours et un froid polaire), le réveil matinal ne fut guère plus encourageant (froid et pénombre car pas d'électricité mais aucun accident n'était à déplorer parmi nous, les pins ont tenu le coup).

Rejoindre le départ s'est montré la aussi un peu galère, mais malgré tout, 14 compétiteurs se sont mélés aux 15000 participants de cet événement provençal. Le froid et le vent ont paru stimuler tout ce beau monde et ainsi on a pu voir des chronos dignes de nos meilleures performances. Jeanot s'est encore illustré en prenant la 666 éme place, en moins d'1h30. (pour dire la difficulté du parcours). Pour être dans les 10 premiers, il fallait être kenyan ou ethiopien (58' pour le premier).

Pendant que nos 14 galopins découvraient les pentes de la Gineste, les accompagnants avaient tout loisir d'être frigorifiés à l'arrivée qu'ils avaient pu atteindre après 5 bons kms de marche. Une fois la bonne humeur retrouvée (les coureurs pour la qualité de leurs performances et les accompagnants par le fait que tous les copains et copines avaient bien terminé), nous nous sommes tous retrouvés autour d'une coupe de champagne (pour féter l'évenement) et d'un bon repas. La soirée du Dimanche soir s'est terminée au restaurant "le beau rivage" à la Ciotat, après quoi, un sommeil réparateur a eu gain de cause pour tout le monde. Le retour du lundi s'est lui, déroulé sous le soleil et sans le mistral (enfin), pour 18 d'entre nous, les autres ayant prévu de séjourner un peu plus longtemps dans cette région somme toute très belle.

 

Encore chapeau à Jeanot et aux treize autres. A quand la prochaine (l'an prochain forcément) ?

 

le Marathon des Graves a bien été représenté. »

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

ven.

27

oct.

2017

Les Actu sur Facebook

dim.

18

juin

2017

Pot des amis D'Foulées 2017

On est pas bien, là !

Lire la suite

lun.

01

mai

2017

La Martillacaise

Lire la suite 0 commentaires

sam.

29

avril

2017

ARGELES NATURE TRAIL 2017

Lire la suite 0 commentaires